MEN

Accueil > Professionnalisation/Poursuite d’études > Actualité de l’enseignement professionnel > Rapport de l’IGEN : Analyse de l’orientation et des poursuites d’études des (...)

Rapport de l’IGEN : Analyse de l’orientation et des poursuites d’études des lycéens à partir de la procédure admission post-bac

samedi 29 décembre 2012

Rapport de l’IGEN n° 2012-123 - octobre 2012

Analyse de l’orientation et des poursuites d’études des lycéens à partir de la procédure admission post-bac

On observe depuis trois ans une très forte augmentation de la demande de poursuite d’études des élèves de terminale professionnelle. Certes, cette remarque est à nuancer pour 2012 puisqu’étaient scolarisés en terminale les élèves engagés dans un baccalauréat préparé en quatre ans et ceux qui ont été concernés par la rénovation de la voie professionnelle (préparation en trois ans). Il n’en demeure pas moins qu’en 2011 la demande concernait 86 200 élèves, en augmentation de 55 % par rapport à l’année 2010.

Il n’est pas surprenant d’observer que la demande d’admission en STS est très élevée (87 % en 2012) ; mais on compte néanmoins 7 % de vœux 1 en L1 (en augmentation de 2,3 % en 3 ans). On peut raisonnablement se demander si ces élèves qui optent pour une L1 ne cherchent pas à différer leur formation supérieure d’un an en se réfugiant derrière un statut d’étudiant ou s’ils ne méconnaissent pas totalement les exigences d’une L1. La demande de poursuite d’études en IUT est plus faible qu’en L1 et ne représente en 2012 que 4,6 % des demandes ; elle a même diminué de 1,2 point en trois ans.

Voir en ligne : Rapport de l’IGEN : Analyse de l’orientation et des poursuites d’études des lycéens à partir de la procédure admission post-bac